top of page

Terry Collingsworth se bat pour le Congo




Ce 8 Décembre 2022 a eu lieu à la Cour d’Appel du District of Columbia, à Washington DC, le début du procès contre les multinationales qui exploitent les enfants dans les mines de Kolwezi dans la province du Lualaba.


Terry Collingsworth , avocat américain spécialisé dans les droits des Humains, avec une expérience avérée de 30 ans, a porté plainte contre les multinationales Apple, Dell, Microsoft et Nestlé, défendra la partie civile et l’intérêt des Congolais.


Il se bat contre l’utilisation des enfants dans les mines de cobalt à Kolwezi.


Le siège de la Cour d’Appel du District of Columbia, à Washington DC se trouve au 717 Madison Pl NW, Washington, DC 20439, United States.


Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme s’y rendent pour soutenir ce procès et dénoncer les multinationales.


Source: 24hCongo



 

LIEN À LIRE :

« RÉCLAMATION COLLECTIVE POUR INJONCTIONS ET DOMMAGES-INTÉRÊTS »

(Plainte complète)


 

CLIQUER POUR ÉCOUTER :


AFFAIRE 21-7135

(AUDIO COMPLET)



 

TERRY COLLINGSWORTH



M. Collingsworth est un avocat du travail et des droits de l'homme spécialisé dans les questions de commerce et de droits du travail internationaux. Il a été avocat général du Fonds international des droits du travail (ILRF) de 1989 à 2006. Il a été nommé directeur exécutif de l'ILRF le 1er septembre 2001. En avril 2007, la pratique du contentieux de l'ILRF est devenue International Rights Advocates (IRAdvocates), et M. Collingsworth a alors décidé de se concentrer principalement sur les litiges en matière de droits de l'homme et a quitté l'ILRF pour diriger IRAdvocates en tant que directeur exécutif. De 2008 à 2015, il a été associé directeur du bureau DC de Conrad & Scherer, LLP.


Les principales activités de M. Collingsworth chez IRAdvocates consistent à diriger la stratégie de litige, à élaborer des propositions législatives pour réglementer les droits du travail dans l'économie mondiale, à créer des coalitions avec d'autres groupes pour aborder les questions relatives aux droits de l'homme et aux droits du travail dans les forums internationaux et à rechercher les conditions des travailleurs dans les pays en développement. Au nom des victimes birmanes du travail forcé, il a initié l'affaire historique en vertu de l'Alien Tort Statute, John Roe III et al contre Unocal Corporation et al, cherchant à tenir Unocal responsable des violations des droits de l'homme survenues lors de la construction de son gazoduc. en Birmanie. Il a intenté des poursuites similaires contre Coca-Cola, pour avoir autorisé le meurtre et la torture de dirigeants syndicaux dans ses usines d'embouteillage en Colombie ; Exxon Mobil, pour les violations des droits humains de ses forces de sécurité militaires à Aceh, en Indonésie ; Drummond Company, Inc. pour avoir collaboré avec des groupes paramilitaires en Colombie qui ont assassiné des centaines de civils innocents vivant dans les zones autour des opérations de Drummond et exécuté les dirigeants syndicaux de Drummond ; et Del Monte, pour avoir utilisé des voyous paramilitaires pour torturer les dirigeants du syndicat des travailleurs de la banane au Guatemala. M. Collingsworth a également joué un rôle déterminant dans la création du programme RUGMARK, un système unique de certification que les tapis noués à la main ne sont pas fabriqués avec du travail d'enfants qui parraine également des programmes d'éducation pour les anciens enfants travailleurs.


Il est diplômé de la Duke University School of Law et a publié de nombreux articles sur les questions de droit du travail.


Terry Collingsworth, "Using the Alien Tort Claims Act to Introduce the Rule of Law to the Global Economy" (2005).


Copyright © 2022 International Rights Advocates. All rights reserved.



Comments


bottom of page